Décès de Jean-Marie GABAS

Publié le par Anciens Poste aux Armées

Décès de Jean-Marie GABAS

C'est au cours d'un périple en Bretagne que j'ai appris le décès de Jean-Marie GABAS survenu le 28 juin dernier, il était âgé de 82 ans.

Beaucoup de nos sociétaires le connaissaient soit pour avoir un temps travaillé avec lui à la Poste aux armées, ou plus récemment en 2015 lorsque nous avions organisé un banquet à Toulouse, où nous étions tous très heureux de nous retrouver.
Depuis cette date Jean-Marie luttait déjà contre la maladie qui n'a fait qu'empirer. Depuis quelques années, il a dû être placé dans un établissement spécialisé.

Lors de son long détachement au service de la Poste aux armées, il avait été affecté aux FFA, puis à Paris comme responsable du service "Auto". Pour mémoire, lorsque j'étais militaire du rang en tant que vaguemestre à la 1ère Compagnie de Poste militaire (1ère CPM), (qui se trouvait à l'époque en 1976 au Fort Neuf de Vincennes), Jean-Marie Gabas effectuait un séjour d'un an en Polynésie et son épouse Martine (militaire d'active au grade de sergent-chef, était affectée au service des effectifs de la 1ère CPM).
Il a aussi effectué des missions de courte durée (OPEX).
A Toulouse, il avait eu plaisir à raconter son parcours professionnel fort élogieux et il aimait rappeler qu'il avait aussi été désigné comme "officier du matériel" et qu'il avait eu beaucoup de satisfaction à assumer cette responsabilité.

Il ne faisait plus partie de notre amicale.
A Sens, PM, le 5 juillet 2020.

Nous avons reçu un témoignage suite à l'article sur le décès de Jean-Marie Gabas :

Appelé de la 72/06, j'ai connu l'Adjudant Jean Marie GABAS qui était responsable du garage. Ce brillant bigourdan natif de Vielle Aure, était un sacré bonhomme. Nous avions quelques discussions entre bigourdan et béarnais qui nous occupaient de temps en temps devant un petit verre. Que de bons souvenirs. que l'éternité lui soit douce.

Alain LAVIE, ancien de la 1ère CPM, 72/06

Publié dans Nécrologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article